« WRONG FLOOR » UN PÉRIPLE ET DES MÉLANGES

Au travers de trois séries d’œuvres qui, à la manière d’un triptyque, dévoilent chacune le pan d’un voyage, Julien Lischka nous invite dans un road-movie onirique inspiré par les paysages de Californie.

exploration poétique

Les seuls intitulés des trois séries (California, Japania, Mirage) sont en eux-mêmes une invitation au voyage. Les œuvres sont réalisés en mêlant différentes matières et techniques, manière de représenter le mélange des cultures sur lequel insiste tout particulièrement l’artiste notamment via une silhouette qui traverse les séries, tel un voyageur arpentant le monde.

« Wrong Floor » se veut ainsi être une quête visuelle rêveuse et exploratrice, poétique et hors du temps.

Galerie Chappe, 21, Rue Chappe, 75018. Du 1er au 31 décembre 2018.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *