VICTOR HUGO AU THÉÂTRE PIXEL

(Capture d’écran)

Si « Le Dernier Jour d’un Condamné à Mort », publié en 1829, est une des oeuvres les moins connues de Victor Hugo, elle n’en reste pas moins l’une de ses plus puissantes.

Roman à thèse, plaidoyer contre la peine capitale qui révoltait l’écrivain, le texte est ici adapté pour le théâtre et « féminisé ». La pièce narre les dernières heures d’une condamnée à la gillotine qui revisite, dans la solitude et l’introspection, les cinq semaines qui se sont écoulées, depuis son procès jusqu’au jour fatidique de son exécution.

enfermement

A travers ses pensées, angoisses et souvenirs, elle nous plonge au coeur de son enfermement, l’espace d’un seul jour, le dernier de son existence, alors que le temps défile et que sa vie s’échappe. La misE en scène, toute en sobriété, plonge le spectateur dans les méandres et les tourments d’un esprit mis à nu autant qu’à vif.

Magistralement interprétée par Pauline Smile et mis en scène par Cédric Coppola, ce texte puissant nous offre l’occasion rare d’une réflexion sur l’horreur – et l’absurdité – de la peine de mort.

 

Les 26 octobre et 2, 9, 16 et 23 novembre 2020 à 19h15. Théâtre Pixel, 18, rue Championnet 75018. Tél : 01 42 54 00 92. En raison de la crise sanitaire actuelle, les réservations se font prioritairement en ligne ICI. Seules les places restantes seront en vente au guichet (20 minutes avant le début de la représentation).

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *