STÉPHANE FREISS ET « LA PROMESSE DE L’AUBE »

Plus qu’une autobiographie, le chef d’œuvre de Romain Gary est une autobiographie du sentiment filial. L’auteur teinte son récit d’humour et d’autodérision lorsqu’il narre cet amour et cette foi démesurés d’une mère pour l’enfant qu’il était. Stéphane Freiss s’empare de l’œuvre pour nous la livrer dans toute sa simplicité et son évidence.

la place du féminin

Comme l’explique Stéphane Freiss  » Peu d’auteurs ont donné dans leurs écrits, l’impression d’aimer leur pays aussi fort, avec exaltation mais sans hystérie, avec une passion qui ne trahit jamais la raison et l’intelligence. Ce que j’aime c’est son incroyable modernité. Son regard sur l’avenir du monde est étonnamment visionnaire.
Il est un des premiers par exemple à utiliser le mot « écologie » dans Les Racines du ciel, un des premiers à dénoncer les errances étriquées du nationalisme et à penser la place politique du féminin dans la société. ».

Un texte fort lu par un des plus éminents comédiens de sa générations : une soirée rêvée au théâtre

 

Théâtre de l’Atelier, 1 place Charles Dullin, 75018 Paris. Jusqu’au Vendredi 15 novembre 2019, 19h : du mardi au samedi et 17h : le dimanche. Réservation par téléphone aux heures d’ouverture : 01 46 06 49 24.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *